ESPACE MEMBRES
Se développer à l'international

Anticiper des besoins de financements

 

Vous ouvrir à l’international génère des besoins spécifiques de financement. Des solutions existent tant pour financer votre cycle d’exploitation lié à un courant d’affaires à l’international que pour financer une acquisition. La clé du succès : anticipez pour mettre en œuvre la solution la plus adaptée à vos besoins !

Les étapes clés
Financez le cycle d’exploitation de votre contrat à l’international

Vous négociez un contrat à l’export et le financement du cycle d’exploitation est un sujet clé pour finaliser vos discussions.  Pour démarrer, il vous faudra engager des dépenses (études préalables à la réalisation du contrat, achat de matières premières, frais d’exploitation) avant de toucher les premiers règlements. Différentes solutions peuvent être étudiées pour réduire ces décalages de trésorerie et/ou les financer :

  • Négocier un acompte auprès de votre client, qui peut être couplé à une garantie de restitution d’acompte pour le conforter ;
  • Négocier des délais de paiements plus importants vis-à-vis des fournisseurs en s’appuyant sur des solutions bancaires qui les sécurisent : le paiement par un crédit documentaire import pour un fournisseur étranger, l’émission d’une garantie de paiement ;
  • Financer les décalages de trésorerie entre les délais de paiements accordés par vos fournisseurs et les délais de règlement octroyés à vos clients au travers d’un préfinancement export, une avance en devises ;
  • Financer les délais de règlement octroyés à vos clients, en négociant votre crédit documentaire (qui aurait été choisi comme mode de règlement), en mobilisant vos créances.
Sécurisez vos acquisitions à l’international

Il existe plusieurs solutions : 

  • En amont de l’opération d’acquisition, garantissez-vous contre une hausse des taux ou une variation de taux de change par le biais d’une couverture offrant la souplesse nécessaire. A noter, si l’acquisition ne se réalise pas, l’acheteur porte le risque de débouclement de la couverture ;
  • Le deal contingent est une solution de couverture qui permet de se garantir un cours de couverture sur un calendrier donné tout en se laissant la possibilité d’annuler cette dernière si certaines conditions prédéfinies sont réunies. La contingence n’a donc de sens que si l’acquisition est soumise à des conditions préalables de réalisation (ex : accord des actionnaires, accord des autorités de régulation…) ;
  • En effet, une acquisition dont l’ensemble des conditions ont été levées ne présente plus de risque de closing mais de timing de décaissement, par conséquent on s’orientera plus vers des solutions classiques de couverture.