ESPACE MEMBRES
30 juin 2022

Quelles solutions de mobilités durables dans votre entreprise ?

Les moyens de déplacement alternatifs se font petit à petit une place de choix dans les entreprises. Découvrez les possibilités qui s’offrent à vous pour conjuguer respect de l’environnement et gains financiers.

Réussir sa transition RSE

Abonnez-vous à cette thématique pour rester informé

clap
1
comments
duration3 min
share
Partager

La mobilité alternative a le vent en poupe
 

Les prises de conscience s’accélèrent, notamment sous la pression législative. La loi d'orientation des mobilités (LOM) de décembre 2019 vise en effet à stimuler la transition vers une mobilité plus propre. Les entreprises doivent réinventer leurs habitudes de déplacement, en repensant notamment les trajets domicile-travail.

Objectif : trouver des solutions pour limiter les émissions de CO2 et en particulier l’autosolisme. 

C’est pourquoi les modes alternatifs de mobilité se développent dans les entreprises tricolores : 77% d’entre elles en proposent au moins une (+15 points par rapport à 2020), selon le Baromètre des flottes et de la mobilité 2021 publié par Arval.
 

En parallèle, les énergies alternatives sont plus fréquemment privilégiées par les entreprises :

  • 57% des responsables de flotte déclarent utiliser au moins une technologie alternative (contre 30% en 2020) ;
  • 70% des entreprises pourraient se laisser tenter par l’hybride et l’hybride rechargeable d’ici 3 ans ;
  • En 2023, le 100% électrique pourrait être utilisé par les deux tiers des entreprises (contre un tiers en 2020) et représenter près d’un véhicule de flotte sur deux !
     

Atouts d’une stratégie de mobilité durable 


S’engager sur le chemin de la mobilité durable est une opportunité de :

  • Réaliser des économies financières. L’enjeu est de taille ! Les coûts de gestion d’une flotte automobile représentent le 3e poste de dépenses de l’entreprise. Or, adopter des solutions de mobilité douce permet de limiter les coûts en matière de véhicules, de carburant, de stationnement, etc.
  • Préparer votre entreprise au durcissement de la réglementation. Par exemple, l’extension des ZFE (zones à faibles émissions) doit être anticipée sous peine de ne plus pouvoir circuler dans certaines zones urbaines.
  • Répondre aux enjeux RSE (environnement, qualité de vie au travail) de votre entreprise.
  • Valoriser votre image auprès des collaborateurs et des futurs talents de l’entreprise.
     

Les solutions à disposition des entreprises


Autopartage & vélopartage, une tendance de fond


Le principe de l’autopartage : des véhicules sont en libre-service et réservables par les conducteurs selon leurs besoins. Le vélopartage repose sur le même principe mais avec une flotte de vélos. C’est bien souvent un changement de paradigme pour l’entreprise qui va privilégier une logique d’utilisation collective. 

Mutualiser l’usage des véhicules permet de : 

  • Optimiser le parc de véhicules et donc des coûts ;
  • Offrir un service simple et flexible aux collaborateurs ;
  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre ;


Une possible source de revenus en proposant ces véhicules en libre-service pour des déplacements personnels moyennant une contribution financière.

💡 Certaines entreprises font le choix de mettre en place un service d’autopartage inter-entreprises.


Le co-voiturage investit la sphère professionnelle 


Le covoiturage consiste à partager une voiture avec d’autres individus. C’est en outre une belle opportunité de renforcer le lien social entre les salariés !

Quelques pistes pour encourager le covoiturage dans votre entreprise :

  • Sensibiliser régulièrement les collaborateurs ;
  • Réserver des places de stationnement pour les covoitureurs ;
  • Organiser un challenge !


Le vélo : un bon plan !


Et si le véhicule de fonction idéal était un vélo ? Dopée par la crise sanitaire, la petite reine présente en effet de nombreux bénéfices :

  • Pour les entreprises : réduction d’impôt sur les sociétés, image modernisée ;
  • Pour les salariés : moins de stress, meilleure santé, réduction des retards et de l’absentéisme.
     

💡 Vous avez mis en place des mesures pro-vélo ambitieuses ? Gagnez en visibilité en obtenant le label "Employeur Pro-Vélo" délivré par la FUB (Fédération française des usagers de la bicyclette).


Les atouts du forfait mobilité durable (FMD)


Pour que les salariés puissent couvrir certains frais de déplacement domicile-travail, vous pouvez proposer un forfait mobilité durable (jusqu’à 600 € par an et par salarié). Il peut servir à financer :

  • Un vélo (classique ou à assistance électrique) ;
  • Un engin de déplacement personnel motorisé (trottinette, monoroue, gyropode, skateboard, hoverboard) ;
  • La location d’un véhicule ;
  • Le covoiturage ;
  • L’autopartage avec des véhicules électriques, hybrides rechargeables ou hydrogènes, etc.


Nouveauté : depuis le 1er janvier 2022, le FMD peut prendre la forme d’un titre mobilité, qui fonctionne sur le même principe qu’un titre restaurant. Seuls des prestataires spécialisés peuvent les émettre.