Trouvez votre solution

  1. 1

    Vous voulez...

  2. 2

    Dans quel but ?

  3. 3

    Pour quel objectif ?

recommencer
Êtes-vous en conformité à la loi Sapin 2 ? Conseils.
Article précédent Êtes-vous en conformité à la loi Sapin 2 ? Conseils.
La perspective d'un vaccin : le bout du tunnel ?
Article suivant La perspective d'un vaccin : le bout du tunnel ?

Transition énergétique : nouvelles aides pour la rénovation des bâtiments

14/12/2020

Faire baisser les coûts d’investissement tout en réduisant la facture énergétique des bâtiments et des outils de production, tel est le but des récentes aides de l’État. Grâce à ChangetoGreen, BNP Paribas accompagne les entreprises pour rendre accessible ce sujet parfois technique et complexe.

Rénovation énergétique, enjeu majeur pour la planète & la relance

Le saviez-vous ? Le bâtiment résidentiel et tertiaire représente 44% de l’énergie consommée en France et émet plus de 123 millions de tonnes de CO2, selon le ministère de la Transition Écologique.

 

 

« Le secteur offre un grand potentiel d’économies d’énergie, confie Bernard Dupuy, responsable grands comptes chez Economie d'Energie, partenaire de BNP Paribas. D’ailleurs, il est soumis à d’ambitieux objectifs afin que la France atteigne la neutralité carbone à l’horizon 2050. Ainsi, 500 000 rénovations énergétiques devaient être entreprises chaque année. Or, le compte n’est toujours pas bon. Un très faible nombre de sites industriels a fait l’objet d’une rénovation. Il existe beaucoup d’aides notamment pour les industriels, mais elles sont méconnues et souvent complexes à comprendre. Si bien que, même si les entreprises sont majoritairement intéressées, elles ne sautent pas le pas.»

 

 

Bernard Dupuy
Responsable grands comptes chez Économie d'Énergie

« Afin d’accélérer la cadence, 6,7 Mds€ du plan de relance ont été fléchés vers la rénovation des bâtiments. Jusqu’ici, pour les entreprises, le gros des aides était porté par les fournisseurs d’énergie, via la prime économie d’énergie, alias les certificats d'économies d'énergie (CEE). Depuis octobre, des aides complémentaires de l’État ont vu le jour : un crédit d’impôt et des dispositifs de soutien à l’investissement industriel. »

 

 

De nouvelles aides financières pour vos travaux de rénovation

Locaux : un crédit d’impôt de 25 000 € pour les PME

 

En effet, dans le cadre de son plan France Relance, le gouvernement vient de lancer un crédit d'impôt exceptionnel pour les entreprises qui souhaitent engager des travaux d'amélioration de l’efficacité énergétique de leurs locaux (bureaux, commerces, entrepôts…).

 

À qui s’adresse ce crédit d'impôt ?

Aux TPE et PME, quel que soit le secteur d'activité, qu’elles soient propriétaires ou locataires de leurs locaux, qu’elles soient soumises à l’IS ou à l’IR.

 

Quel est son montant ?

Le crédit d'impôt couvre 30% des dépenses HT éligibles, sous réserve que les dépenses soient engagées entre le 1er octobre 2020 et le 31 décembre 2021. Il est plafonné à 25 000 € par entreprise.

 

Quels sont les travaux éligibles ?

 

- L’isolation des combles ou de toitures, des murs ou des toitures-terrasses,

 

- L’installation d’un chauffe-eau solaire collectif, d’une pompe à chaleur (PAC), d’une chaudière biomasse collective, d’une ventilation mécanique ou d’un système de régulation/programmation du chauffage et de la ventilation,

 

- Le raccordement d’un bâtiment tertiaire à un réseau de chaleur ou de froid.

Un crédit d’impôt exceptionnel

 

 

 

Décarbonation de l’industrie : cinq dispositifs avantageux

 

Toujours dans le cadre du plan de relance, l’État va consacrer 1,2 Md€ à plusieurs dispositifs visant à soutenir l’industrie française dans sa transformation énergétique. Un dispositif déjà mis en place intéresse particulièrement les PME industrielles : il consiste à ce que l’État prenne en charge de 10 à 50% du montant des investissements des projets jusqu’à 3 M€ et qui mobilise 18 catégories de matériels (précisément listées dans un arrêté du 7 novembre).

 

« Ces aides concernent des processus industriels bien connus, comme la récupération de chaleur ou de force, précise Bernard Dupuy, mais qui sont complexes à mettre en œuvre.» Se faire accompagner par plusieurs spécialistes est donc ici préférable.

 

 

 

Des aides aussi pour les processus industriels

ChangetoGreen, une plateforme dédiée à la transition énergétique

« Il ne faut pas hésiter à investir dans un audit énergétique, indique Florent Garcia, animation commerciale chez BNP Paribas. Dans les projets de transformation énergétique, notamment dans les environnements industriels, les travaux sont difficiles à discerner, tout comme les aides disponibles et adaptées à la situation. Pourtant, il serait dommage de s’en priver car, le montant des aides peut couvrir de 20 à 60% des travaux, voire la totalité dans certains cas. Dans le respect de nos propres engagements RSE et pour que nos clients ne passent pas à côté de cette opportunité, nous leur mettons à disposition gratuitement la plateforme ChangetoGreen, coconstruit avec Economie d’Energie. »

 

 

Florent Garcia
Animation commerciale chez BNP Paribas

« S’engager sur la voie du développement durable n’est plus une option. La prise de conscience des consommateurs, accélérée par la crise de la Covid-19, est dorénavant vitale et le timing devient crucial. Même en B to B, les critères RSE vont de plus en plus devenir prépondérants dans les appels d’offres. C’est une question de pérennité et de compétitivité pour toutes les entreprises. »

Les entreprises peuvent ainsi bénéficier d’un accompagnement global et complet autour de la transition énergétique, sur les thématiques de l’immobilier, des équipements mobiliers ou encore du transport :


- identification des travaux prioritaires et des aides adéquates,


- calcul de la prime énergie CEE,


- mise en relation avec des spécialistes des économies d’énergie,


- offres de financements verts...