Trouvez votre solution

1

Vous voulez... Financer votre activité, un investissement, un projet...

2

Dans quel but ? Acquérir un matériel ou un bien immobilier

3

Pour quel objectif ? Disposer d’une avance de vos effets de commencer en attente de paiement

recommencer
Trouvez votre solution
  1. 1

    Vous voulez... Financer votre activité, un investissement, un projet...

  2. 2

    Dans quel but ? Acquérir un matériel ou un bien immobilier

  3. 3

    Pour quel objectif ? Disposer d’une avance de vos effets de commencer en attente de paiement

recommencer
Contactez-nous
  • Le made in France
  • Où exporter
  • soyez visible
  • Montrez un label
  • Cartonner à l’international
Contactez-nous
Article précédent Le scénario budgétaire du gouvernement est-il réaliste ?
Article suivant Hellow Tomorrow Challenge

Comment valoriser le made in France à l’international ?

05/11/2017

Synonyme de qualité et d’originalité pour les consommateurs étrangers, le made in France est un argument commercial qui peut faire mouche à l’international. Sachez en faire bon usage ! Explications.

Le made in France dans le top 10 mondial !

Si le Fabriqué en France était une personne, il serait dynamique, féminin, sincère et robuste, selon une étude de la Direction générale de la compétitivité de l’industrie et des services**. Les étrangers perçoivent les produits d’origine française à travers l’idée qu’ils se font des Français et du pays, comme un miroir du style de vie à la française.

C’est pourquoi les biens hédonistes (luxe, mode, gastronomie…) ainsi que les produits emblématiques, comme le TGV, bénéficient d’une image positive. Le made in France est synonyme d’esthétisme, d’originalité, de style.

En revanche, le bât blesse en ce qui concerne le rapport qualité – prix.

Ce que confirme la récente enquête Made-In-Country-Index***, le label Made In France est un gage de haute qualité (33 %), de design d'excellence (30 %) et d’originalité (20 %). Le rapport qualité-prix est néanmoins, là encore, pointé du doigt. Avec ses 16 %, l’item est en deçà de la moyenne (19 %). Au final, le made in France se classe 8e, ex aequo avec le Japon et les États-Unis, sur 49.

"Enquête sur les caractéristiques associées aux produit français"


Enquête sur les caractéristiques associées aux produit français

Où exporter les produits français ?

Les pays étrangers où le made in France a le vent en poupe sont nombreux selon l’enquête Made-In-Country-Index. Citons notamment le Maroc, l’Équateur, Hong Kong, les Émirats Arabes Unis, l’Égypte, l’Algérie, l’Autriche ou encore la Belgique. D’une manière générale, les pays asiatiques sont également friands de produits français. Si vous ne ciblez pas encore ces pays, il pourrait être utile de se pencher sur la question ! Pour savoir s’il existe des débouchés pour vos produits dans ces zones géographiques, vous pouvez notamment consulter la base de données Trade Solutions de BNP Paribas, accessible gratuitement. Vous pouvez ainsi accéder à 25 000 études de marché que vous pouvez trier par pays et par secteur d’activité.




Communiquez et soyez visible

Le made in France est donc un argument commercial de poids auprès des consommateurs étrangers. Alors, ne manquez aucune occasion de valoriser votre production française quelle qu’elle soit : de vos packagings à vos plaquettes, en passant par votre site Web, vos publicités, les réseaux sociaux ou encore vos communiqués et dossiers de presse… Vos commerciaux doivent également l’inclure dans leur argumentaire de vente.

Pensez également aux solutions proposées par exemple par Business France, à l’image des Pavillons France sur les grands salons internationaux. Les exportateurs français font ainsi stand commun, tout en étant réunis sous les couleurs tricolores. Ils bénéficient d’une communication spécifique et d’une excellente visibilité grâce à un stand central, imposant et clairement identifiés.

Cerises sur le gâteau ? Tous les aspects liés à la logistique sont gérés par Business France et les coûts de participation sont réduits.

Par ailleurs, les entreprises bénéficient aussi d’une visibilité digitale en étant référencées pendant un an sur le site YouBuyFrance, vitrine Web mondiale de promotion des exportateurs français.

Les occasions de promouvoir votre savoir-faire français ne manquent pas. Sans être exhaustif, citons néanmoins l’initiative d’une start-up américaine fondée par deux Françaises : leur société French Wink a pour objectif de mettre sous les projecteurs les marques françaises aux États-Unis. À quelques jours de Noël, du 11 au 17 décembre 2017, elle organise par exemple le 1er concept store dédié au made in France à New York, en partenariat avec le salon MIF (Made in France).

Restez donc en veille pour saisir les opportunités qui se présentent !




Apposez un drapeau français sur vos packagings

Rien de tel qu’un logo bleu - blanc - rouge sur vos produits afin d’attirer l’attention de vos clients. Mais attention, si le marquage d’origine est facultatif, il n’en est pas moins encadré.

Toutes les entreprises françaises ne peuvent se prévaloir de la mention made in France. Les agents de la DGDDI (direction générale des douanes et droits indirects) et de la DGCCRF (direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) veillent au grain !

Car, prétendre qu’un produit est fabriqué en France, si tel n’est pas le cas, vous expose à des sanctions : jusqu’à deux ans de prison et 37 500 € d’amende, selon l’article L. 121-1 du code de la consommation.

En revanche, si vos produits respectent les critères des règles d’origine non préférentielle, vous pouvez obtenir l’autorisation d’apposer une mention de type Fabriqué en France, Made in France ou Produit français. Cette possibilité est offerte gratuitement par la douane.

En cas de doute, vous pouvez déposer une demande d’Information sur le Made in France (IMF).

Montrez patte blanche avec un label

Vous pouvez aller plus loin dans votre démarche d’authentification, en décrochant, en complément, un label privé, souvent initié par des associations de loi 1901. Ces labels sont alors payants, parfois sectoriels ou limités à une région. Par ailleurs, il est nécessaire de respecter un cahier des charges plus ou moins strict.

Le seul label reconnu par l’État en matière d’affichage de l’origine française d’un produit manufacturé est le label OFG (Origine France Garantie), créé en 2010 par l’association Pro France.

L’obtention du label se fait sur deux critères :

  • Entre 50 % et 100 % du prix de revient unitaire est français ;
  • Le produit prend ses caractéristiques essentielles en France.

Obligatoire, la certification est réalisée par un organisme certificateur indépendant.

Quant au tarif, il dépend notamment de la taille de l’entreprise. Comptez un peu moins de 3 000 € pour une entreprise de type ETI.

Pour en savoir plus sur le marquage d’origine et les différents labels, n’hésitez pas à consulter le guide Fabriqué en France de la DGE (Direction générale des entreprises).


Ces entreprises qui cartonnent à l’international grâce au made in France

Aucune étude ne s’est, pour l’instant, penchée sur le poids précis de l’argument made in France dans les ventes à l’international. Mais, les retours d’expérience des entreprises tricolores semblent probants !

Prenons l’exemple de Lemahieu, entreprise spécialisée dans la fabrication de sous-vêtements. L’impact du made in France représente plus 10 % de son chiffre d'affaires. « Depuis que nous avons le label Origine France Garantie et que nous communiquons sur l'origine française de nos produits, notre activité a progressé », assure la dirigeante, Edith Lemahieu, dans Les Echos.

Autre témoignage, dans Traces Écrites, Reynald Szatapski, directeur de Fontes de Paris, fabricant de luminaires, explique que « l’obtention en 2016 du label Origine France Garantie a eu un fort impact à l’étranger, où l’on recherche non pas le prix, mais la qualité ».

Enfin, la fabrication française est, pour la PME Savonnerie de l’Atlantique, dernière savonnerie industrielle en France, un argument encore plus important à l’export qu’en France, selon son témoignage.



Nous vous recommandons également
ARticle
L’export, accélérateur de croissance pour les PME

Encore trop peu exportatrices, les PME françaises ont tout à gagner à se lancer à l’international, notamment en termes de croissance.

Article
Encaissements export en Europe

Votre activité est orientée à l'export ? Vous souhaitez élargir votre marché en Europe mais vous n'avez pas de représentation à l'étranger ? Nos solutions

Article
Aide à l’export : l’exemple de l’entreprise Mulann

BNP Paribas vous accompagne dans le développement de votre activité à l’international.