Trouvez votre solution

  1. 1

    Vous voulez...

  2. 2

    Dans quel but ?

  3. 3

    Pour quel objectif ?

recommencer
Cession d’entreprise : est-ce le bon moment ?
Article précédent Cession d’entreprise : est-ce le bon moment ?
Prévoyance : préserver son entreprise et ses proches
Article suivant Prévoyance : préserver son entreprise et ses proches

PME et ETI : de nouvelles sources de financements pour vos projets d’avenir

04/03/2021

Grâce à son partenariat de longue date avec le groupe BEI, BNP Paribas renforce son offre de financements pour soutenir les projets de développement des PME et ETI. Les équipes se tiennent prêtes également à promouvoir le Prêt Participatif Relance. Détails et explications. Interview d’Alain Breffeil, Directeur de la clientèle Entreprises des Réseaux France BNP Paribas.

Pouvez-vous nous présenter en détail le Prêt Participatif Relance ?

Alain Breffeil : Le Prêt Participatif Relance cible les PME et ETI, autrement dit les entreprises réalisant de 2 millions à 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires. L’objectif est de leur permettre de consolider leurs fonds propres pour rebondir et de mener à bien leurs projets de développement : international, transformation digitale ou transition énergétique...

 

 

Le prêt participatif est un financement de long terme. D’une durée de huit ans, il est issu d’un fonds abondé par des assureurs et des institutionnels, il est garanti partiellement par l’État à 30% et distribué par les banques qui assument 10% du risque. Le montant maximal du prêt dépend du chiffre d’affaires. Quant au coût, il sera compris entre 4,5% pour les PME et 6% pour les ETI.

 

 

L’ambition du gouvernement est d’atteindre les 20 milliards d’euros d'encours de prêts participatifs d'ici à la fin 2022. Les équipes de BNP Paribas sont en ordre de marche pour proposer ce nouveau financement qui devrait être disponible à la fin du 1er trimestre, le temps que les décrets d’application soient publiés. De manière proactive, nous avons d’ores et déjà identifié et contacté des PME et ETI clientes susceptibles d’être intéressées.

Reconstituer ses fonds propres pour rebondir

 

 

 

Quid du nouveau dispositif de soutien aux PME et ETI mis en place avec le groupe BEI ?

Alain Breffeil : pour faire simple, nous avons mené une opération de titrisation auprès du groupe BEI (Banque européenne d’investissement et Fonds européen d’investissement) qui nous permet de libérer du capital pour le réinvestir. Concrètement, cette opération nous permet de dégager 515 millions d’euros pour proposer, aux PME et ETI, de nouveaux financements (prêts bancaires ou de crédits-baux) à des conditions bonifiées. Il s’agit de la troisième opération de titrisation entre le groupe BEI et BNP Paribas depuis 2015.

 

 

D’ailleurs, dans les mois qui viennent, ce partenariat avec le groupe BEI, et en particulier le Fonds de garantie européen (EGF), devrait aboutir à un autre dispositif de soutien sur le long terme. Nous ne manquerons pas de vous en parler en temps voulu !

 

 

 

 

Alain Breffeil
Directeur de la clientèle Entreprises des Réseaux France BNP Paribas

« Il existe un panel de solutions financières et il est de notre rôle de banquier de conseiller nos entreprises clientes sur les options et montages qui sont envisageables et les plus adaptées à leur situation et à leurs besoins. »

Ces financements peuvent-ils être cumulés avec d’autres dispositifs, tel le PGE ?

Alain Breffeil : bien sûr ! Le Prêt Participatif Relance ainsi que les financements précédemment évoqués ne sont nullement exclusifs : ils peuvent être combinés à d’autres dispositifs (crédit à moyen terme, private equity...). D’ailleurs à ce titre, nous avons pour ambition de doubler nos participations minoritaires en fonds propres dans les PME et ETI : faisant passer notre portefeuille investi de 2 à 4 milliards d’euros.

 

 

Concernant le PGE (prêt garanti par l’État), nous avons d’ores et déjà répondu favorablement à près de 68 000 demandes pour un montant total de 18 milliards d’euros. Nous prenons l’engagement d’accorder, de manière quasi systématique, l’option de différé d’un an de l’amortissement en capital du PGE des entreprises clientes qui en feront la demande.

 

 

Toutes nos actions visent à accompagner de manière concrète les entreprises et à les aider à financer leurs projets d’avenir, toujours dans le respect de nos axes stratégiques, avec notre posture habituelle de conseil et notre approche individualisée et de proximité.

 

Accompagner de manière concrète les entreprises