Trouvez votre solution

  1. 1

    Vous voulez...

  2. 2

    Dans quel but ?

  3. 3

    Pour quel objectif ?

recommencer
Aide à l’embauche PME : un dispositif prolongé en 2017
Article précédent Aide à l’embauche PME : un dispositif prolongé en 2017
Le crédit d’impôt recherche séduit les PME !
Article suivant Le crédit d’impôt recherche séduit les PME !

La culture d’entreprise : un moteur au service de la performance

07/02/2017

Souvent associée aux grands groupes, la culture d’entreprise constitue un facteur clé de succès, voire un avantage concurrentiel. Un levier qui trouve aussi sa place dans les PME. Explications.

Ce concept de la « corporate culture »

Dans les grandes entreprises comme Apple, Starbucks ou encore Nespresso, difficile de passer à côté : du goût pour l’innovation au professionnalisme des équipes de vente, la culture d’entreprise s’impose parfois d’elle-même et incarne la marque.

Importé des États-Unis, le concept de « corporate culture » ou « culture d’entreprise » désigne les activités, les règles de fonctionnement et les valeurs (morales, éthiques, environnementales, etc.) communes à l’ensemble des membres d’une société, qui permettent au groupe de fonctionner de façon cohérente, organisée et efficiente. C’est aussi son histoire, ses projets et sa vision stratégique. Généralement impulsée par le dirigeant, la culture d’entreprise peut s’identifier à l’« ADN d’une entreprise ».

" Désigner les activités et les valeurs communes à l’ensemble des membres d’une société"
Le concept de « corporate culture » désigne les activités et les valeurs  communes à l’ensemble des membres d’une société

La culture d’entreprise, outil de motivation des salariés

Un salarié sur deux cite, parmi les raisons qui le motivent le plus au travail, l’intérêt de sa mission, son utilité et sa place au sein de l’entreprise ainsi que l’interaction avec ses collègues (1). Autant de facteurs qualitatifs que le développement d’une culture d’entreprise peut favoriser. Car ce socle commun a pour but de servir de référence à l’ensemble des salariés et de leur permettre de travailler ensemble à des objectifs communs, le tout dans un climat favorable.

La définition de valeurs et de croyances crée un fort sentiment d’appartenance et s’avère ainsi être un excellent facteur de motivation. D’ailleurs, 46 % des entreprises ont déjà fait ce travail (2) et, de façon générale, « les dirigeants sont conscients des bienfaits apportés par des valeurs clairement formalisées ». Permettant de souder les équipes, la culture d’entreprise impacte positivement la productivité de tous. Davantage motivés et trouvant du sens à leurs missions, ils sont plus impliqués dans leur travail, ce qui les fidélise et réduit par là même le turnover.

L’identification aux valeurs est également un puissant outil de recrutement qui permet d’attirer les talents correspondant aux besoins de la société. Avec des valeurs fortes, mises en avant sur les offres d’emploi, les réseaux sociaux et le site de l’entreprise, les recruteurs gagnent un temps précieux en n’attirant que les profils partageant déjà ces mêmes valeurs et souhaitant profondément faire partie de l’équipe.

"L’identification aux valeurs est également un puissant outil de recrutement"
L’identification aux valeurs est également un puissant outil de recrutement

Se démarquer de la concurrence pour une meilleure performance de l’entreprise

Si les accords de participation et/ou d'intéressement sont des outils de motivation et de fidélisation des salariés, la culture d’entreprise est également un levier non négligeable sur ces aspects. Pour 89 % des chefs d’entreprise (3), définir des valeurs et, de facto, formaliser sa culture d’entreprise aide non seulement à construire sa réputation mais augmente également la performance de la société. Et c’est ce qu’ont démontré plusieurs études (4) :

  • Les entreprises ayant une culture solide et partagée par leurs employés ont de meilleures performances financières. Un constat qui explique que 85 % des 500 grands groupes américains cotés en Bourse dédient une part importante de leur site web au rappel des valeurs qu’ils défendent.
  • Parce qu’une culture d’entreprise est toujours unique et propre à chaque entité, elle ne peut être copiée par la concurrence et constitue en cela un avantage compétitif fort. Les valeurs défendues peuvent par ailleurs être partagées par une clientèle fidèle, qui devient elle-même ambassadrice de la marque. Ainsi, elle peut se véhiculer bien au-delà de l’espace de travail propre à l’entreprise.
"Une culture d’entreprise est toujours unique et propre à chaque entité"
Une culture d’entreprise est toujours unique et propre à chaque entité

Mettre en place une culture d’entreprise : les bonnes pratiques

Pour créer une culture d’entreprise dans les meilleures conditions, une première étape s’impose : définir l’objectif principal de l’entreprise compte tenu de son histoire et de ses ambitions. De cela découlent un certain nombre de valeurs, de croyances et de règles qui aideront à atteindre cet objectif de façon optimale. Ce travail de réflexion permet de dégager une culture d’entreprise unique à chaque société et cohérente par rapport à son histoire, à ses ambitions et à ses savoir-faire.

Une fois cette étape franchie, il convient de communiquer efficacement à l’ensemble des salariés les résultats de la réflexion menée. Un rôle qui incombe au dirigeant, puisque c’est lui qui incarnera la culture d’entreprise et qui la diffusera dans ses discours, dans ses décisions et dans ses actes. Il doit ainsi s’assurer qu’elle soit transmise à tous les collaborateurs, y compris aux nouveaux arrivants, et veiller à ce que chacun la respecte et s’en inspire dans son travail.

Pour gagner en efficacité, une entreprise peut également créer des outils efficaces, comme par exemple la rédaction d’une « charte des valeurs », que le chef d’entreprise veillera à rendre visible de tous en la publiant sur l’intranet et/ou d’autres supports de communication interne, ou en l’affichant dans des espaces communs.

Et pour lui donner vie, une série d’actions concrètes peuvent être déclinées. Instaurer un climat de travail sain, propice à la confiance et à l’échange entre collègues, créer du lien en organisant des déjeuners d’équipe ou des afterworks, instaurer des ateliers dédiés à la transmission et à la compréhension de cette culture d’entreprise sont autant d’exemples.

Enfin, outre la diffusion des valeurs propres à l’entreprise, la culture d’entreprise peut également passer par des symboles (aménagement des bureaux, matériel, langage propre, slogan, voire projets soutenus par la société, etc.) ou par des rituels (programme d’accueil pour chaque nouvel arrivant, employé du mois, rencontres régulières entre le top management et les équipes, etc.). Autant de moyens au service de votre culture d’entreprise qui sont à même non seulement de la rendre visible mais aussi accessible.





1. Etude Le cercle pour la motivation, « Diagnostic de la motivation dans les entreprises françaises », 2014.
2. Source : étude Wellcom/Opinion Way, « Les valeurs, créatrices de plus d’engagement ou levier de transformation ? », février 2016.
3. Source : étude Wellcom/Opinion Way, « Les valeurs, créatrices de plus d’engagement ou levier de transformation ? », février 2016.
4. Notamment « The value of corporate culture », septembre 2013.