Trouvez votre solution

  1. 1

    Vous voulez...

  2. 2

    Dans quel but ?

  3. 3

    Pour quel objectif ?

recommencer
Trophées de la Reprise d’Entreprise : deux sociétés clientes de BNP Paribas récompensées
Article précédent Trophées de la Reprise d’Entreprise : deux sociétés clientes de BNP Paribas récompensées
Transition énergétique : vous avez jusqu’au 30 juin pour renégocier vos contrats d’énergie
Article suivant Transition énergétique : vous avez jusqu’au 30 juin pour renégocier vos contrats d’énergie

Livre sterling : un futur incertain

06/02/2016

Quelles sont les raisons de la baisse récente du GBP ? Quels événements sont susceptibles d’influencer son cours en 2016 ? Quelles sont les prévisions des économistes de BNP Paribas ?

Baisse récente du sterling : les principaux facteurs d’explication

Le GBP s’est affaibli fortement dans les dernières semaines, ceci en raison de deux facteurs principaux :

les marchés ont repoussé dans le temps les attentes de hausse de taux de la Banque d’Angleterre, l’incertitude forte quant au timing et l’impact d’un referendum anglais sur l’Europe. (« Brexit »)

Beaucoup d’intervenants s’inquiètent de ce referendum et de la réduction des rendements britanniques à court terme qui en résulte. Cette crainte influence fortement la valeur du sterling d’où sa baisse récente de 9% entre novembre 2015 et janvier 2016.

La force des fondamentaux anglais (chômage en baisse, croissance plus importante que les autres pays européens) devrait, au bout du compte, favoriser le sterling à la hausse, principalement vis-à-vis des devises de financement dont fait partie l’euro.

Économie britannique : des perspectives favorables en 2016

Les perspectives de l’économie britannique sont positives : croissance solide, baisse du chômage et hausse des salaires. Ces éléments devraient permettre à la Banque d’Angleterre d’annoncer une première hausse de taux d’intérêts à la mi-mai 2016.

La croissance de la consommation est un facteur clé, et bien que l’inflation se situe aux alentours de 0 sur une base mensuelle, elle reste à +1.1% sur une année glissante. Le marché avait sur-interprété la révision à la baisse de l’inflation pour 2016 et 2017 et avait décidé de vendre le sterling.

Notre modèle de prévision voit l’EUR/GBP se rapprocher de 0.6500 fin 2016. Contre dollar, le modèle signale également une faiblesse du sterling au niveau actuel de 1.4500 et prévoit 1.5300 à fin 2016.

Le large déficit de la balance des paiements au Royaume-Uni, environ à 4.3% cette année, est souvent vu comme un souci pour le sterling. Cependant, ce déficit est particulièrement bien financé par des entrées de capitaux étrangers, des investissements dans des supports financiers et des investissements directs.

"Le GBP s’est affaibli fortement dans les dernières semaines"
Cours GBP
Nous vous recommandons également
Dossier
Gestion des risques de marchés

Vous êtes un chef d’entreprise, le responsable financier d’une association, d’une collectivité locale ou d’une institution de retraite et de prévoyance ? Et vous êtes à l’affût des meilleures opportunités pour gérer vos risques de marchés ? Les Salles des Marchés Régionales ? implantées dans toute la France : à Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nancy, Nantes et Paris ? vous proposent une gamme de produits qui s’articulent autour des opérations de placement, de couverture du risque de taux, de change et de matières premières.

Article
Le « Brexit » force-t-il la banque d’Angleterre à agir ?

La perspective du « Brexit » et ses incertitudes tant sur le plan politique qu’économique ont renforcé les craintes d’un ralentissement économique, poussant la Banque d’Angleterre à réagir. Peut-on parler d’effet domino ?