Trouvez votre solution

1

Vous voulez... Financer votre activité, un investissement, un projet...

2

Dans quel but ? Acquérir un matériel ou un bien immobilier

3

Pour quel objectif ? Disposer d’une avance de vos effets de commencer en attente de paiement

recommencer
Trouvez votre solution
  1. 1

    Vous voulez... Financer votre activité, un investissement, un projet...

  2. 2

    Dans quel but ? Acquérir un matériel ou un bien immobilier

  3. 3

    Pour quel objectif ? Disposer d’une avance de vos effets de commencer en attente de paiement

recommencer
Contactez nous
  • la bce surprend les marchés
  • bonne nouvelle pour le secteur bancaire
  • tension sur les obligations d'état
  • conséquences pour l'euro
  • impact sur le pétrole
Contactez nous
Article précédent Les décisions récentes de la BCE et de la Réserve Fédérale entrainent une accalmie sur les marchés
Article suivant Stratégie de développement : trouver un investisseur financier ?

Décisions récentes des banques centrales : impacts pour les marchés financiers

04/04/2016

La BCE, le 10 mars, et la Réserve Fédérale américaine, le 16 mars, ont récemment pris ou laissé entrevoir des décisions importantes à un moment où les marchés, montraient des signes d’amélioration depuis quelques semaines, en particulier du côté des actions et des matières premières.

La BCE surprend les marchés

En ce qui concerne la BCE, la baisse de ses taux directeurs et l’augmentation de 60 mds à 80 mds d’€ par mois de ses rachats d’actifs privés et publics étaient des décisions attendues. Ce qui l’était moins, ce sont les décisions concernant des opérations de prêts à long terme aux banques, les TLTRO1, ainsi que l’annonce d’un programme de rachat d’obligation « corporate ». Ce qui n’était pas non plus attendu, c’est l’annonce implicite de la fin de la baisse des taux BCE, en tout cas c’est le souhait de la banque centrale.

L’impact a été important sur les marchés de taux, avec une remontée peu cohérente des rendements sur les obligations d’État, sur le marché des changes, avec un renforcement de l’Euro lié à l’absence de perspective de nouvelle baisse des taux BCE, et sur le marché actions, avec un net repli en raison des craintes sur l’absence de transmission des décisions de la BCE vers l’économie.

Une bonne nouvelle pour les valeurs du secteur bancaire

Sur le marché boursier seul le secteur bancaire a bénéficié des décisions de la BCE. En effet, l’annonce par la BCE d’opérations de liquidité à quatre ans potentiellement à taux négatifs est de nature à améliorer la rentabilité du secteur bancaire dans les années à venir, même si un tel financement à taux négatif auprès de la banque centrale est conditionné à la hausse des crédits à l’économie au cours des deux prochaines années. Ainsi, une augmentation de 2,5% durant cette période des crédits aux entreprises et aux ménages (hors immobilier résidentiel) permettra aux banques de se financer auprès de la BCE à -0.40% sur quatre ans. Au niveau actuel des taux de financement de marché, cela semble attractif.

Tensions peu rationnelles sur les obligations d’État

La tension des rendements sur les obligations d’État n’a pas de sens, car l’augmentation de 20 mds d’€ par mois du programme de rachat de titres va largement bénéficier aux titres souverains, bien plus qu’au marché des obligations « corporate ».

Selon nos estimations, l’Eurosystème ne sera pas en mesure de racheter plus de 5 mds d’€ par mois de ces titres. De fait, ce marché semble encore moins liquide que le marché des obligations bancaires garanties, les « covered bonds »2 . Or la BCE ne rachète ces dernières qu’à hauteur de 9 mds d’€ maximum par mois. L’essentiel de l’augmentation ira donc vers le cœur du programme actuel de la BCE, à savoir les dettes souveraines.

La FED maintient ses taux inchangés : quelles conséquences pour l’Euro ?

La Réserve Fédérale a pour sa part maintenu ses taux directeurs inchangés, ce qui était très largement attendu. A cet égard, le statu quo n’a eu que très peu d’impact. En revanche, la baisse de la probabilité de hausse des taux directeurs dans les mois à venir entraîne une détente des taux américains, et dans une moindre mesure sur les taux européens. Depuis quelques semaines, la perspective d’une hausse supplémentaire des taux Fed était de plus en plus intégrée, après avoir été complètement absente depuis la fin de l’année dernière. La perspective donnée par la Fed va freiner les anticipations de hausse des taux des marchés et va donc abaisser la perspective. A ce titre, cela pourrait peser sur le dollar face à l’Euro. Cela restera temporaire. L’affaiblissement de l’euro face au dollar est l’une de nos prévisions stratégiques à l’horizon de la fin de l’année 2017 sur le marché des changes.

Quel sera l’impact sur le pétrole d’une éventuelle hausse des taux de la FED ?

La perspective d’une moindre hausse des taux Fed pourrait aussi avoir un impact sur le marché des matières premières . Après un rebond de plus de 45% entre le point bas de janvier et le début mars, le prix du baril de Brent a légèrement reculé alors que le marché se remettait à anticiper des hausses de taux Fed cette année. La confirmation d’un tel scénario pourrait limiter la correction à la baisse du prix du brut dans les toutes prochaines semaines. Mais d’autres facteurs, économiques ou géopolitiques, pourraient aussi intervenir dans l’évolution du prix du pétrole.

 

1 Targeted Longer-Term Refinancing Operations : opérations de liquidité de la BCE à très long terme dont le taux ou le montant alloué est conditionné.
2 Obligations sécurisées semblables aux obligations classiques, à taux fixe, avec une amélioration importante : le recours à un pool d’actifs qui « sécurise » ou « couvre » l’obligation si l’émetteur devient insolvable.

Nous vous recommandons également
sur le web
Le portail des Etudes Economiques - BNP Paribas

Toute l'information sur l'économie internationale. Retrouvez les analyses, commentaires, articles et vidéos des Etudes Economiques.

sur le web
Eco Blog : décryptage de l'économie internationale

William de Vijlder, Directeur de La Recherche Economique de BNP Paribas partage son expertise sur son blog. Retrouvez ses publications, vidéos…