Trouvez votre solution

  1. 1

    Vous voulez...

  2. 2

    Dans quel but ?

  3. 3

    Pour quel objectif ?

recommencer
E-réputation : comment optimiser mon activité grâce au web social ?
Article précédent E-réputation : comment optimiser mon activité grâce au web social ?
Hausse de l’euro face au dollar : et après ?
Article suivant Hausse de l’euro face au dollar : et après ?

À vos marques. Prêts. Action !

07/07/2017

Alors que la croissance en France et en zone euro constitue un environnement favorable pour la mise en œuvre de réformes économiques structurelles, les banques centrales restent attentives à la dynamique d’inflation. Décryptage avec William De Vijlder, directeur de la Recherche économique chez BNP Paribas.

De nombreux chantiers possibles en ce début de quinquennat

Après les mots, place à l’action. Les chantiers économiques en ce début de quinquennat sont nombreux : renforcer la compétitivité des entreprises françaises, améliorer la situation des finances publiques, stimuler la capacité d’innover. Il s’agit de chantiers importants puisqu’ils détermineront les dynamiques de croissance, de création de richesse, d’opportunités et d’emplois. D’autant que l’enjeu dépasse la France et touche aussi la zone euro, tout d’abord en raison du poids économique de la France mais surtout parce que donner l’exemple soi-même permet de mieux se faire entendre au niveau européen lorsque l’on cherche à insuffler un nouvel élan à la vision européenne.

Si la nécessité de l’action paraît claire (il suffit pour cela de lire les rapports du FMI, de l’OCDE ou encore de l’UE), l’ampleur de la tâche l’est tout autant. Il y a le défi de combiner une approche granulaire en termes de mesures avec un message clair et simple au niveau des objectifs. Celui de projeter les effets favorables à moyen terme tout en expliquant et gérant une transition qui, par moments, risque d’être difficile. À cet égard, la croissance robuste en France et en zone euro crée une fenêtre d’opportunité inouïe pour procéder à des réformes. Ainsi, des études du FMI montrent que la réforme du marché de l’emploi est plus facile et a des conséquences plus favorables lorsque la conjoncture est bien orientée.



L’inflation observée de près par les banques centrales

Les banques centrales se sont également exprimées récemment, mais leurs mots n’ont donné lieu qu’à peu d’action (Réserve fédérale) ou bien ont appelé à continuer sur la même lancée (BCE). Certes, Janet Yellen, présidente de la Réserve fédérale, et ses collègues ont augmenté le taux officiel, malgré un ralentissement de l’inflation considéré comme un phénomène passager, et décrit comment ils allaient faire pour diminuer la taille du bilan de la Réserve fédérale, mais dans les propos, la prudence reste de mise. Ainsi, la Fed suivra l’inflation avec beaucoup d’attention, histoire de voir si son accélération se fait encore plus attendre. La crainte de faire trop et trop vite reste omniprésente.

Quant à la BCE, sa confiance dans les perspectives de croissance s’accompagne d’une grande circonspection concernant la dynamique d’inflation. Elle a en conséquence réitéré la nécessité de maintenir une politique très expansionniste. La tendance lourde de l’inflation reste atone et un trop grand nombre de pays souffrent d’une inflation largement inférieure à l’objectif de la BCE. Un facteur explicatif est le marché de l’emploi, marqué par un taux de chômage qui, dans une définition large, reste très élevé. Un raisonnement similaire s’applique d’ailleurs aux États-Unis, où la croissance des salaires peine à accélérer malgré un taux de chômage (définition étroite) très faible. Les faibles gains de productivité jouent un rôle en rendant les entreprises plus réticentes à accorder des augmentations, afin de ne pas mettre en péril leur marge bénéficiaire. L’intensité de la concurrence nationale et internationale est également un facteur explicatif.

Productivité et compétitivité devraient donc bénéficier de réformes structurelles et par ce biais également les créations d’emplois, la hausse des salaires et du pouvoir d’achat de même que les taux d’intérêt.

Nous vous recommandons également
sur le web
Le portail des Etudes Economiques - BNP Paribas

Toute l'information sur l'économie internationale. Retrouvez les analyses, commentaires, articles et vidéos des Etudes Economiques.

sur le web
Eco Blog : décryptage de l'économie internationale

William de Vijlder, Directeur de La Recherche Economique de BNP Paribas partage son expertise sur son blog. Retrouvez ses publications, vidéos…