Trouvez votre solution

  1. 1

    Vous voulez...

  2. 2

    Dans quel but ?

  3. 3

    Pour quel objectif ?

recommencer
Innov&Connect : appel à candidatures de startups
Article précédent Innov&Connect : appel à candidatures de startups
Validation dématérialisée des ordres de paiement
Article suivant Validation dématérialisée des ordres de paiement

Convergences et divergences économiques

03/02/2015

Dans le langage économique, le mot divergence a souvent une connotation négative tandis que convergence tend à être perçue positivement. En réalité, l'inverse peut aussi être vrai. Qu'en est-il aujourd'hui ?

Pays émergents, des tendances divergentes

Les tendances divergentes ne manquent pas dans l'économie mondiale. Parmi les pays émergents, la Russie et le Brésil sont en récession et souffrent d'une inflation importante, tandis que la Chine devrait connaître une croissance de presque 7% cette année. Il n'empêche que le pays est confronté à des défis majeurs : face à un ralentissement de la croissance et une inflation qui recule, la politique monétaire n'est plus aussi efficace. Deux raisons majeures : le niveau de la dette et la crise dans le secteur immobilier.

L'Inde, en revanche, se démarque favorablement, notamment par une politique économique et structurelle qui inspire la confiance auprès des investisseurs étrangers.

Pays développés, des divergences de politiques monétaires

​Si l'hétérogénéité domine du côté des pays émergents, dans le monde développé, c'est la divergence marquante en termes de politique monétaire qu'il faut noter.

La Réserve fédérale américaine se prépare à une hausse de son taux officiel au mois de septembre (ou juin si les statistiques économiques le justifient) tandis que la BCE vient d'annoncer en janvier un vaste programme d'assouplissement quantitatif.

Cette divergence a eu des effets positifs, par le biais d'une dépréciation importante de l'euro vis-à-vis du dollar déjà entamée en 2014. Elle donnera de l'oxygène aux exportateurs européens. La politique de la BCE a d'ailleurs eu une autre conséquence favorable : elle a empêché que les inquiétudes sur l'évolution du bras de fer entre la Grèce et l'Europe ne finissent par créer une contagion vers les marchés obligataires de la périphérie.

Les marchés jouent la reprise en zone euro

Force est de constater toutefois que depuis l'annonce de l'assouplissement quantitatif en zone euro, l'euro est resté stable par rapport au billet vert. Il semble que dans le sillage des marchés boursiers, qui ont vu une belle hausse des indices européens, les marchés des changes tablent également sur l'efficacité des actions de la BCE. En d'autres termes, ils jouent la perspective d'une reprise en zone euro, qui serait de nature à attirer des capitaux étrangers.

Nous avons d'ailleurs revu à la hausse les perspectives de croissance dans la zone euro pour cette année de 1,1% à 1,5%. Les arguments ne manquent pas :

  • Le regain de compétitivité (les effets retardés de la dépréciation de l'euro),
  • la  faible inflation qui augmente le pouvoir d'achat des ménages,
  • la  baisse du prix du pétrole,
  • la détermination de la BCE qui inspire la confiance,
  • un meilleur fonctionnement des courroies de transmission de la politique monétaire avec notamment des signes d'une hausse de la demande de crédit,
  • une remontée des indicateurs de confiance,
  • une politique budgétaire neutre.

De ce fait, 2015 s'annonce comme une année charnière. La Réserve fédérale décèle les premiers signes d'une convergence vers son objectif d'inflation. Elle  se prépare à entamer un cycle de resserrement tandis que la zone euro s'oriente vers une reprise plus durable.

La maintien de ces tendances en 2016 verrait dès lors une certaine convergence, ou plutôt une moindre divergence, des performances des deux côtés de l'Atlantique en termes de croissance.
Ce serait une bonne nouvelle pour l'emploi et les bénéfices, mais dans les marchés obligataires la nervosité augmenterait.

William DE VIJLDER

Directeur de la Recherche économique
de BNP PARIBAS

Nous vous recommandons également
sur le web
Le portail des Etudes Economiques - BNP Paribas

Toute l'information sur l'économie internationale. Retrouvez les analyses, commentaires, articles et vidéos des Etudes Economiques.

sur le web
Eco Blog : décryptage de l'économie internationale

William de Vijlder, Directeur de La Recherche Economique de BNP Paribas partage son expertise sur son blog. Retrouvez ses publications, vidéos…