Trouvez votre solution

  1. 1

    Vous voulez...

  2. 2

    Dans quel but ?

  3. 3

    Pour quel objectif ?

recommencer
Mécanisme d'abattement pour durée de détention et moins-values de cession de titres : un éclairage important du Conseil d'Etat
Article précédent Mécanisme d'abattement pour durée de détention et moins-values de cession de titres : un éclairage important du Conseil d'Etat
Engagez votre entreprise dans les énergies renouvelables et gagnez en visibilité
Article suivant Engagez votre entreprise dans les énergies renouvelables et gagnez en visibilité

Après la tempête boursière de début 2016, un temps très variable s’annonce

07/03/2016

Après la tempête boursière qui aura duré plusieurs semaines, le calme semble revenu mi-février. S’agit-il d’une accalmie après une sur-réaction à la baisse? D’un début de normalisation ?

Bourse : l’accalmie ?

D’un point de vue purement économique, le comportement des marchés interpelle. Les prévisions, y compris celles des économistes de BNP Paribas, tablent toujours sur une croissance satisfaisante aux Etats-Unis et en Europe. Le secteur énergétique américain subit tout de même l’impact du prix bas du pétrole et les exportations souffrent du renchérissement du dollar. Cependant, le secteur non-manufacturier se maintient. On frôle le plein emploi et la confiance des consommateurs reste forte. De plus, la Réserve Fédérale fera, sans aucun doute, preuve de prudence dans sa politique de resserrement monétaire.

Croissance économique mondiale revue à la baisse

En révisant à la baisse ses prévisions mondiales, l’OCDE a rappelé qu’une croissance plus soutenue reste insaisissable et qu’une action concertée des politiques économiques (monétaire, budgétaire, structurelle) est plus que jamais nécessaire. L’expérience historique montre toutefois qu’une telle coordination est difficile à mettre en place.

 

Interdépendance des politiques monétaires

C’est donc surtout la politique monétaire qui continuera à être utilisée. Or, l’autonomie monétaire est très relative : les actions d’une banque centrale influencent les pays « voisins » et réciproquement. Ainsi, dans un mouvement de balancier, la hausse actuelle du dollar par rapport aux devises émergentes a succédé à une baisse de cette monnaie lorsque la Fed menait une politique d’assouplissement quantitatif.

Plus près de nous, la perspective d’un statu quo monétaire américain complique la tâche de la BCE pour stimuler la croissance et, au final, l’inflation. La BCE serait le cas échéant forcée de se montrer plus volontariste. Un tel coup de pouce est d’ailleurs souhaitable. La zone euro est non seulement confrontée à une atonie en matière d’inflation, mais encore l’impact de la dégradation de l’environnement économique international commence à se faire sentir.

Perceptions contrastées de la dégradation de l’environnement économique international

Récemment on a ainsi pu noter un léger recul de l’indice des directeurs d’achats1 et une baisse du climat des affaires en Allemagne. Ce pays est d’ailleurs très sensible aux développements hors zone euro, et en particulier dans les marchés émergents. En revanche, en France, l’enquête de l’INSEE auprès des chefs d’entreprise dans l’industrie montre un climat conjoncturel stable et supérieur à sa moyenne de long terme.

Comme toujours, la zone euro restera aussi tributaire de la conjoncture américaine. Aux Etats-Unis, certains développements incitent à la prudence :

  • l’appréciation du dollar par rapport à la moyenne des devises de leurs partenaires commerciaux qui pèse sur les exportations,
  • la hausse de l’écart de rendement entre les obligations d’entreprises et celles des bons de Trésor (dans le passé un indicateur de ralentissement durable),
  • la remontée du taux d’épargne des ménages.

Mais d’autres évolutions sont rassurantes : la hausse de la production industrielle, une opinion plus positive sur les carnets de commandes et un marché de l’emploi soutenu. C’est donc avec une attention particulière que nous suivrons les réunions de la BCE le 10 mars prochain et de la Réserve fédérale la semaine suivante.

1 Cette statistique reflète la confiance des directeurs d'achat. Elle est disponible pour le secteur manufacturier et pour celui des services.

Nous vous recommandons également
sur le web
Le portail des Etudes Economiques - BNP Paribas

Toute l'information sur l'économie internationale. Retrouvez les analyses, commentaires, articles et vidéos des Etudes Economiques.

sur le web
Eco Blog : décryptage de l'économie internationale

William de Vijlder, Directeur de La Recherche Economique de BNP Paribas partage son expertise sur son blog. Retrouvez ses publications, vidéos…