ESPACE MEMBRES
Evoluer dans un écosystème innovant

Financer sa start-up

L’innovation est au cœur de la proposition de valeur des entreprises à fort potentiel de croissance. Si les start-up n’ont pas un mode de financement similaire à celui d’une société classique, c'est en grande partie lié à leur niveau de maturité. 

Fonds propres, financements publics, financements privés, prêts bancaires, prêts d'honneur ou fonds d'investissement, les sources de financement sont multiples. Votre partenaire bancaire pourra vous guider vers les solutions les plus adaptées.

Les étapes clés
L'autofinancement

La première source de financement correspond aux fonds propres que vous et vos associés pouvez réunir et injecter dans votre start-up. Cet investissement personnel peut prendre la forme d’un apport en argent ou d’un apport en nature (biens matériels ou immatériels). 

Le financement bancaire

Les banques sont les partenaires incontournables pour financer votre développement. Elles disposent de solutions pour vous accompagner (crédits court et moyen terme, leasing, affacturage). Des chargés d'affaires sont spécifiquement formés au financement de l’innovation et ils sauront vous accompagner dans vos démarches. Ils pourront également vous mettre en relation avec les métiers en capital innovation ou leurs fonds partenaires.

La levée de fonds

La levée de fonds est un moyen de financement plébiscité pour une grande majorité de start-up. Néanmoins, elle doit être réalisée au bon moment de votre croissance.  

Le capital amorçage consiste à lever des fonds pour le démarrage d’une activité, le lancement d’un service ou la création d’un produit. Une fois que vous avez vos premiers clients, vous pouvez accéder à d'autres levées de fonds pour vous développer, c'est ce qu'on appelle le capital développement.

Les autres types de financement
  • Business angels : au-delà de l’investissement financier, ces investisseurs privés accompagnent et guident l’entrepreneur dans la création et le développement de son entreprise.
  • Crowdfunding : c'est l’occasion de tester l’appétence de vos potentiels futurs clients pour votre produit ou votre service.
  • Aides et subventions : votre banque peut vous guider pour identifier les meilleurs dispositifs de soutien à l'échelle régionale, nationale voire européenne (subventions, avances, participations à des concours, prêts d’honneur, crédit d'impôt recherche etc.).